3 janvier 1977
Loi sur l'architecture

Loi n° 77-2 fondatrice des CAUE, l'article 6 stipule la création "dans chaque département" d'un "organisme de conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement, sous la forme d'une association dont les statuts types sont approuvés par décret en Conseil d'État" (…)

La rédaction de la loi fait de la création des CAUE une conséquence de son préambule qui énonce que : "L'architecture est une expression de la culture. La création architecturale, la qualité des constructions, leur insertion harmonieuse dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi que du patrimoine sont d'intérêt public" (…)

Ainsi l'article 6 précise que : "Le conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement poursuit, sur le plan local, les objectifs définis au plan national en vue de promouvoir la qualité de l'architecture et de son environnement dans les conditions fixées à l'article 7 ci-dessous."

12 juillet 1985
Loi MOP

Loi n° 85-704 relative à la maîtrise d'ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d'œuvre privée. Les CAUE y sont clairement identifiés du côté de la maîtrise d'ouvrage, en amont du maître d'œuvre.

8 janvier 1993
Loi sur la protection et la mise en valeur des paysages

4 février 1995
Loi LOADT ou Loi Pasqua

Loi n° 95-115 d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire (dite Loi Pasqua) développe un cadre contractuel, prévoit un schéma national d'aménagement du territoire, crée le pays, un fond national d'aménagement et de développement du territoire et prend des mesures fiscales.

25 juin 1999
Loi LOADDT

Loi n° 99-533 d'orientation pour l'aménagement et le développement durable du territoire portant modification de la loi LOADT, intègre le développement durable, incite au développement des démarches participatives et à la contractualisation entre l'État et les collectivités territoriales, remplace la notion d'infrastructure et d'équipement par celle de service collectif aux populations et aux usagers.

12 juillet 1999
Loi à la simplification de la coopération intercommunale

Loi n° 99-586 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale

13 décembre 2000
Loi SRU

Loi n° 2000-1208 relative à la solidarité et au renouvellement urbains. Inscrit le CAUE dans le code de l'urbanisme dans l'article L121-7.

"(…) Les communes ou établissements publics compétents peuvent avoir recours aux conseils du conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement lors de l'élaboration, de la révision ou de la modification de leurs documents d'urbanisme. (…)"

Cette loi formule des exigences de maîtrise de l'urbanisation, de solidarité, de renouvellement urbain, d'intégration des déplacements, et des objectifs de mixité sociale. Elle a créé des outils pour l'amélioration du logement privé, le SCoT (schéma de cohérence territoriale), qui remplace les SDAU, le PLU (plan local d'urbanisme) à la place des POS et la carte communale.

2 juillet 2003
Loi UH ou Loi Robien

Loi n°2003-590 urbanisme et habitat, assouplit des dispositions de la loi SRU aux motifs d'éviter les blocages et de limiter les contentieux. Elle rend possible la modification du SCoT et assouplit la règle de constructibilité limitée. Mise en place d'un dispositif fiscal en faveur des investisseurs. Le PADD du PLU n'est plus opposable, mais les orientations d'aménagement sont opposables. L'évolution du PLU se fera par modification.
>>> 2007 Avec la révision générale des politiques publiques (RGPP), les DDE et DDAF fusionnent en DDT, les subdivisions sont supprimées.

25 mars 2009
Loi MOLLE

Loi n° 2009-323 mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion. Elle crée le projet urbain partenarial (PUP).

3 août 2009
Loi Grenelle 1

Loi n° 2009-967 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement. Elle est constituée d'un ensemble d'engagements, d'objectifs et de mesures dans les domaines liés au développement durable. Les objectifs sont notamment de réduire, d'ici 2020, les consommations d'énergie des bâtiments existants d'au moins 38 %, les émissions de gaz à effet de serre des transports de 20 %. Parmi les mesures appliquées, le bonus-malus selon l'émission de CO2 des voitures.

12 juillet 2010
Loi Grenelle 2

Loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement. "Loi portant engagement national pour l'environnement". Elle prévoit de lutter contre la diminution des surfaces agricoles et naturelles, contre l'étalement urbain, d'élaborer une trame verte et une trame bleue, outil en faveur de la biodiversité. Le SCoT et le rôle de contrôle du préfet, une meilleure coordination entre le transport et l'urbanisme, la possibilité d'imposer une densité minimale, une fiscalité écologique.

29 décembre 2010
Loi de finances

Loi n° 2010-1658 crée la taxe d'aménagement qui remplace, à compter du 1er mars 2012, l'ensemble des taxes et certaines participations d'urbanisme existantes. Elle modifie ainsi le code de l'urbanisme. La part départementale finance la politique de protection des espaces naturels sensibles et les missions des CAUE.

18 juin 2013
Circulaire relative à la réforme de la fiscalité de l'aménagement

Ministère de l'Égalité des Territoires et du Logement
Article 1.5.2 : Le département peut déterminer lors de la délibération instaurant la TA ou dans une délibération ultérieure, ou tout autre document, la part en pourcentage affectée aux espaces naturels sensibles (ENS) et au fonctionnement des Conseils d'architecture, d'urbanisme et d'environnement (CAUE).Le produit de la part départementale constitue une recette de fonctionnement avec deux affectations exclusives :
- l'une pour la politique des espaces naturels sensibles (…)
- l'autre pour le financement du fonctionnement des CAUE (article 14 de la loi de finances.
Rectificative pour 1981) (…)
.
Avec la loi de finances rectificative pour 2010, le principe du financement des CAUE, fixé par les lois de 1977 et 1981, n'est pas remis en cause.

24 mars 2014
Loi ALUR

Loi n° 2014-366 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové. Elle renforce les SCoT qui devront prévoir une analyse du potentiel de densification et un diagnostic agricole du territoire. Elle supprime les POS et promulgue l'élaboration des PLU et PLUi avec l'introduction d'un coefficient biotope (ratio entre surface favorable à la nature et surfaces construites). Elle supprime le coefficient d'occupation des sols (COS) et le principe des superficies minimales de terrains constructibles.

7 août 2015
Loi NOTRe

Loi n° 2015-991 portant nouvelle organisation territoriale de la République
Objectifs :
- simplifier et clarifier les compétences respectives des collectivités locales,
- faire des régions les moteurs du redressement économique du pays,
- parachever la carte intercommunale,
- renforcer les solidarités territoriales et humaines.

17 août 2015
Loi TECV

Loi n° 2015-992 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Art. L. 232-2.- "Le service public de la performance énergétique de l'habitat s'appuie sur un réseau de plateformes territoriales de la rénovation énergétique. Ces plateformes sont prioritairement mises en œuvre à l'échelle d'un ou de plusieurs établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre. Ce service public est assuré sur l'ensemble du territoire.
Ces plateformes ont une mission d'accueil, d'information et de conseil du consommateur. Elles fournissent à ce dernier les informations techniques, financières, fiscales et réglementaires nécessaires à l'élaboration de son projet de rénovation. Elles peuvent également assurer leur mission d'information de manière itinérante, notamment en menant des actions d'information à domicile, sur des périmètres ciblés et concertés avec la collectivité de rattachement et la commune concernée. Elles peuvent être notamment gérées par les collectivités territoriales ou leurs groupements, les services territoriaux de l'État, les agences départementales d'information sur le logement, les agences locales de l'énergie et du climat, les conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement, les espaces info énergie ou les associations locales.
Les conseils fournis sont personnalisés, gratuits et indépendants.
Ces plateformes peuvent favoriser la mobilisation des professionnels et du secteur bancaire, animer un réseau de professionnels et d'acteurs locaux et mettre en place des actions facilitant la montée en compétences des professionnels. Elles orientent les consommateurs, en fonction de leurs besoins, vers des professionnels compétents tout au long du projet de rénovation et recommandent à tout maître d'ouvrage, public ou privé, de recourir au conseil architectural délivré par les conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement, lorsque les conseils mentionnés au troisième alinéa du présent article n'ont pas été délivrés par l'un de ces organismes."

7 juillet 2016
Loi LCAP

Loi n°2016-925 relative à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine. Cette loi revient sur la rédaction de l'article 7 (de la loi de 1977) qui énonçait les missions des CAUE. Ainsi, dans son article 84, elle précise :
La mission de formation des élus et mentionne l'agrément CNFEL pour les CAUE.
La mission de conseil, au-delà du neuf, pour la rénovation de bâtiment et l'aménagement de parcelle (…).

Ainsi la loi LCAP conforte la mission patrimoniale des CAUE, leur attribue le droit à l'agrément pour la formation des élus et confirme leur rôle en tant qu'acteurs des plateformes de rénovation énergétique. Elle abaisse également le seuil de recours à un architecte à 150 m2.

8 août 2016
Loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

Loi n°2016-1087
Article 173 : introduction du paysage dans les compétences CAUE.
" Le conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement a pour mission de développer l'information, la sensibilité et l'esprit de participation du public dans le domaine de l'architecture, de l'urbanisme, de l'environnement et du paysage ".

1980 | Création du CAUE

Text de la création du CAUE

1982 à 2002 | Jurys de concours d'architecture

Pendant près de 20 ans, une des missions reconnues comme étant nécessaires par le conseil d'administration et les élus en général, était l'aide à la maîtrise d'ouvrage, dans le cadre de la réalisation d'un projet d'équipement communal dont l'importance imposait par la loi la mise en concurrence entre architectes. Le rôle du CAUE a consisté, en premier lieu, en amont du concours, à aider la municipalité à concevoir et formuler son programme, puis à aider à la sélection sur dossier des candidats habilités à concourir et enfin à participer comme membre du jury à l'analyse des projets présentés et à la désignation, sous l'autorité du maire, de l'architecte lauréat. La compétence du CAUE dans ce domaine a été très largement sollicitée. 
Le 23 avril 2002, le conseil d'administration du CAUE délibérait sur le rôle du CAUE dans les jurys de concours "de conseil au maître d'ouvrage aussi bien à l'occasion des travaux des commissions techniques, que de ceux des jurys. Le CAUE, invité en tant que conseil, n'aurait donc plus de voix délibérative dans les jurys de concours. "

1983 | ZPPAU de Cerdon-du-Loiret

Sensible à la qualité et au caractère original de son patrimoine architectural et urbain, la commune de Cerdon décide, fin 1983, d'investir dans une réflexion globale de prospective urbaine incluant une étude préliminaire de ZPPAU menée par Jacques Ballereau et Yves Merien, architectes. La ZPPAU a été approuvée en décembre 1985. 
La commune a été accompagnée tout au long de la démarche par la DDE et le CAUE du Loiret. 
Des articles de presse parus dans la République du Centre (6 et 7 octobre 1984) témoignent du dynamisme et du caractère exemplaire de la démarche menée à Cerdon (une des premières ZPPAU de France). 

Suite(s) : le dossier d'étude est illustré et enrichi par une exposition publique organisée par la mairie avec l'appui technique et financier du CAUE du Loiret.

Partenaire(s) : DDE ; service départemental de l'architecture (ABF).

Lieu : Cerdon-du-Loiret.

1983 | Vivre et construire avec le climat

Au début des années 80, les CAUE produisent des expositions itinérantes sur le thème "Vivre et construire avec le climat ", à contrecourant des modes architecturales de l'époque influencées par le postmodernisme et la culture de l'image au détriment des usages, du confort, et de l'environnement. 
Les CAUE poursuivent ainsi les réflexions initiées des années auparavant sur l'architecture bioclimatique, basées sur une conception des bâtiments prenant en compte leur contexte environnemental : site, relief, végétation et climat, en s'inspirant des implantations "traditionnelles" délaissées au profit du fonctionnalisme au cours du XXe siècle. 

Les CAUE sont ainsi précurseurs de ce qui, 20 ans plus tard, prendra les noms de
" développement durable" et de "qualité environnementale ". 

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret. 

1985 | L'arbre en Beauce

Menée de mars à août 1985 sur le territoire beauceron, cette démarche de sensibilisation préfigure les actions sur le grand paysage impliquant les habitants qui se développeront à partir des années 1990. Initiée par le CAUE de Loiret et ses partenaires, réalisée avec des professionnels libéraux, elle a montré l’importance de l’arbre en Beauce que ce soit en plein champs, dans les ouches, au cœur des villages ou à la croisée des chemins… Projet pédagogique et de sensibilisation, cette action s’est appuyée sur une expertise de terrain et le recueil de la parole des habitants, "enfants et adultes, connaisseurs de l’arbre ou amoureux des plantes, élus ou simples citoyens ". Elle a conduit à l’organisation d’une exposition et d’un livret de présentation largement illustrés, complétés par des fiches conseils sur la préservation et les modalités de plantation des arbres. Une action éclairante sur le rôle des arbres comme éléments structurant du cadre de vie mais aussi de mémoire des lieux, de repères géographiques, de régulateurs thermiques et comme éléments essentiels de préservation de la faune et de la flore alors qu’on ne parlait encore de biodiversité qu’à demi-mot.

Intervenants : Pierre André, urbaniste - Brigitte Barbier, paysagiste

Partenaire(s) : DRAE, Canton d’Outarville, collège de Bazoches, Conseil général du Loiret

1987 à 2004 | Sensibilisation des instructeurs du permis de constuire

La formation par l'État de ses instructeurs du permis de construire, basée essentiellement sur la maîtrise des règlements, ne leur permettait pas de pouvoir apprécier la qualité d'un projet et sa compatibilité avec l'environnement lorsque l'architecture, par son originalité ou son caractère contemporain, ne répondait pas aux critères habituellement reconnus pour en apprécier la valeur. La demande a donc été formulée au CAUE par la DDE du Loiret au début de l'année 1987, d'organiser des réunions de sensibilisation, pour les instructeurs, sur certains problèmes d'architecture, notamment les plus fréquemment rencontrés dans les dossiers de permis de construire.  
De nombreuses thématiques ont été abordées (architecture et insertion dans le site, sensibilisation à la qualité architecturale des annexes d'habitation, les matériaux de couverture, les structures bois, les projets d'aménagements urbains…) suivies de visites de réalisations exemplaires. 

Suite(s) : réunions de sensibilisation auprès des personnels instructeurs des collectivités.

Partenaire(s) : DDE du Loiret ; collectivités.

Juin 1988 | Bus information conseil

Pendant le mois de juin 1988, le CAUE a parcouru le département à l'aide d'un bus équipé d'un matériel audiovisuel et d'une large documentation de référence, s'arrêtant sur les places, dans les foires et les marchés, dans les villes et villages du département afin que les architectes conseillers rencontrent le plus grand nombre de particuliers auxquels ils ont pu apporter des informations pour les aider dans la réalisation de leurs projets. 

Objectif : À l'exemple des bibliobus, l'idée était de mettre en place une mobilité plus grande pour visiter un plus large public dans les communes où les conseillers ne disposaient pas d'une possibilité de permanence.

Lieu(x) : villes de Saint-Ay ; Beaugency ; Meung-sur-Loire ; Neuville-aux-Bois ; Patay ; La Ferté-Saint-Aubin ; Châteauneuf-sur-Loire.

1988 à 1989 | Communes de moins de 500 habitants

Dresser un inventaire des communes de moins de 500 habitant-es a été, pour le CAUE, l'occasion d'enrichir la connaissance sur les qualités patrimoniales et les enjeux des territoires ruraux du département, mais aussi de promouvoir ses missions auprès des élus locaux. Classé par cantons et par unité géographique, le document contient la description de 250 communes, illustrée par des dessins et des éléments cartographiques.
Chaque fiche ainsi rédigée contient des informations techniques (nombre d'habitant-es ; superficie, monuments remarquables...) et des éléments sur les spécificités du territoire communal.
Un travail d'enquête, mené pendant deux ans, par les architectes du CAUE, et formalisé dans un recueil papier et des panneaux d'exposition. 

Suite(s) : fiches, publication et exposition.

1990 à 1993 | Bâtiments agricoles et paysages

Dans le cadre de sa mission de conseil aux particuliers, le CAUE du Loiret s'est associé à la chambre d'Agriculture du Loiret pour apporter à tout agriculteur qui le souhaitait une assistance architecturale gratuite. Une série d'articles a été publiée dans le Loiret Agricole et Rural afin de répondre de manière synthétique aux principales préoccupations des porteurs de projet : prenez le temps d'élaborer votre programme, une bonne localisation… c'est respecter le paysage, le bois dans les constructions agricoles, artisanat et auto construction, le petit patrimoine non protégé, l'aménagement des mares, le choix des matériaux et des couleurs, réutiliser un bâtiment agricole, aménager un gîte rural, aménager les abords de la ferme… Ces thèmes ont été déclinés sous forme de fiches-conseils, de réunions de sensibilisation et de panneaux d'exposition présentés lors de comices agricoles. 

Suite(s) : fiches-conseils, exposition, cycle bâtiments agricoles (formations de 2000 à 2011).

Partenaire(s) : chambre d'Agriculture du Loiret ; direction départementale de l'Agriculture et de la Forêt ; direction départementale de l'Équipement, ; délégation régionale de l'Architecture et de l'Environnement ; Maisons paysannes de France ;  Loiret agricole et rural ; relais départemental des gîtes de France.

Lieu(x) : Loiret.

1993 | Promotion de l'urbanisme dans le Loiret

Depuis la création du CAUE, les architectes conseillers déploraient la grande difficulté qu'ils avaient à intéresser les élus, dans leur ensemble, à la notion d'urbanisme. Conformément à sa mission, le CAUE du Loiret a organisé dès 1993 des rencontres périodiques avec les représentants des organismes concernés afin de mener conjointement une réflexion et d'engager concrètement des actions de sensibilisation.
À l'issue d'un travail de réflexion et de concertation avec les urbanistes de la région et en liaison avec le conseil français des urbanistes (CFU), le CAUE du Loiret a contribué activement à la création de l'association pour la promotion de l'urbanisme en Région Centre (APUCE) en 1997. L'objectif premier a été de constituer un lieu permanent de débat sur l'urbanisme, la ville, l'aménagement de l'espace et du territoire, ouvert à tous les acteurs concernés.  

Suite(s) : plaquette sur le métier d'urbaniste éditée en 1995 ; Télécopie n°4 dédiée à la thématique (avril 1996) : "Urbanisme de la ville à la campagne ".

Partenaire(s) : société française des urbanistes (SFU) ; conseil français des urbanistes (CFDU).

1995 à 2001 | Actions pédagogiques en milieu scolaire

Le CAUE collabore et participe à des actions pédagogiques destinées aux scolaires menées par les écoles primaires, les collèges et les lycées du département. Cette mission de sensibilisation sur les sujets de l'architecture, de l'urbanisme et des paysages a fait l'objet d'un effort particulier durant les années 1995 à 2001. Différents programmes d'ateliers ont été élaborés avec les enseignants et les documentalistes des établissements scolaires en fonction du niveau des élèves. Les thèmes abordés ont donné lieu à des présentations ludiques, la réalisation de maquettes, des visites commentées…
Parfois créés pour l'occasion, les ressources et outils utilisés ont fait l'objet de mallettes pédagogiques mises à la disposition des enseignants et exploitées en autonomie. Composés de photographies, de croquis, de textes d'accompagnement et d'animations graphiques, ces outils traitent de sujets spécifiques : "La maison rurale du Loiret" ; "La maison dans le monde" ; "Qu'est-ce qu'un centre-ville ?" ; "Les ponts" ; "Découvrir l'architecture"… Ils mettent en évidence les liens entre cultures locales, espaces et modes de vie tout en abordant les systèmes constructifs, les techniques locales, les liens avec la géologie, la géographie et l'histoire.
Ces actions se prolongent dans le cadre de projets collectifs et interdisciplinaires, en s'étendant au public universitaire.

Suite(s) : dossiers pédagogiques ; interventions en milieu universitaire.

Partenaire(s) : rectorat de l'académie Orléans-Tours ; DIREN ; Ordre des architectes ; enseignants et documentalistes des établissements scolaires du Loiret.

Lieu(x) : Loiret.

1997 à 2001 | L'architecte et la maison individuelle

La mission "qualité urbaine et paysagère de la maison individuelle" confiée par la DAPA à Pierre Lajus, architecte, en 1995, affirmait dans ses conclusions le besoin pour les architectes de formations pour aborder le marché de la maison individuelle et y être durablement présents. Pendant quatre ans, le CAUE du Loiret a porté plusieurs sessions de formation en partenariat avec trois autres CAUE. Une publication synthétise et restitue le contenu et les conclusions de ces sessions, qui ont inspiré bon nombre d'actions de sensibilisation et de formation initiées par le CAUE du Loiret. 

Objectifs : former les architectes au marché de la maison individuelle.

Déroulement : 2 programmes de formation successifs sur 10 mois en Régions Ile-de-France et Centre, puis en Midi-Pyrénées.

Suite(s) : "Maisons individuelles, marchés particuliers", publication 40 pages.

Actions liées : formations "Accès à la commande privée" ; "L'architecte et les bâtiments agricoles" ; "Extensions urbaines…" ; Concours "Maison bois dans un meilleur environnement" ; "Forum de l'architecture et du paysage".

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret ; CAUE de Seine-et-Marne ; CAUE de Seine-Saint-Denis ; CAUE du Lot.

Partenaire(s) financeur : direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication (DAPA).

Lieu(x) : Loiret ; Seine-et-Marne ; Paris ; Lot.

1998 à 2000 | Contrat vert Pays Forêt d'Orléans Val de Loire

Grâce à une concertation avec l'ensemble des acteurs du territoire, la démarche animée par le CAUE a favorisé la définition de projets durables de mise en valeur, d'aménagement et de développement du Pays Forêt d'Orléans Val de Loire en s'appuyant sur le potentiel que représente son patrimoine paysager et environnemental.
Elle s'est appuyée : d'une part, sur une observation de terrain menée par le CAUE, complétée par une synthèse des documents bibliographiques et cartographiques existants ; d'autre part, sur un important travail de dialogue et de concertation animé par le CAUE, avec les collectivités et les acteurs institutionnels, pour chacune des phases de diagnostic et de programmation des actions. 

Suite(s) : actions du Pays, conseils aux collectivités (publication, exposition...).

Partenaire(s) : élus des 34 communes ; DDE ; DDAF ; DRAC ; DIREN ; SDAP ; CDT ; CCI ; ONF ; chambre d'Agriculture ; syndicat du Canal d'Orléans ; EDF ; France Télécom ; SCNF ; propriétaires sylviculteurs du Loiret ; syndicats de rivières ; Région ; Département ; service aménagement de la Préfecture.

Lieu(x) : Pays Forêt d'Orléans Val de Loire.

2000 à 2001 | Forages et paysages en Beauce

Dans le cadre de l'opération Irri-mieux Pithiverais, le CAUE et la chambre d'Agriculture du Loiret ont sollicité la participation de l'école nationale supérieure de la nature et des paysages de Blois (ENSNP) afin d'élaborer une réflexion sur le traitement des édicules de pompage et leur impact sur les paysages de Beauce. En 2000, une classe de futurs ingénieurs paysagistes, encadrés par leurs enseignants et le CAUE du Loiret, a abordé les différentes questions posées par l'implantation des édicules de pompage, aussi petits soient-ils par rapport à l'immensité de la plaine de Beauce.
L'année suivante, les travaux des élèves paysagistes ont porté sur deux sites de la commune d'Ascoux, en reprenant et détaillant les idées développées l'année précédente. Les propositions des étudiants ont fait l'objet d'une exposition présentée à Pithiviers lors de la journée de l'EAU du Pithiverais. 

Suite(s) : exposition des projets des étudiants et plaquette de présentation de la démarche.

Intervenant(es) : CAUE du Loiret ; école nationale supérieure de la nature et des paysages de Blois (ENSNP) ; chambre d'Agriculture du Loiret.

Partenaire(s) : syndicat de Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais ; Région Centre.

Lieu(x) : territoire agricole des quatre cantons du Pithiverais ; commune d'Ascoux.

2000 à 2011 | Cycle bâtiments agricoles

Initié en 2000, par une première session organisée à Orléans, ce cycle de formation s'est développé sur une dizaine années en évoluant en fonction des problématiques et des territoires concernés. Il a couvert plusieurs thèmes sous forme de réunions, d'ateliers et de conférences en salle ou sur site. La mise en relation des acteurs et leurs témoignages ont conduit les échanges et concouru à la formation des participants en leur faisant découvrir de multiples situations comme en témoigne la pluralité des thèmes abordés : "Architectes et bâtiments agricoles", en 2000 à Orléans ; "Bâtiments agricoles, quelle architecture demain ?", en 2001 en Aveyron et en 2002 dans la Manche ; "Bâtiments agricoles, bois et paysage", en 2003 dans le Loiret ; "Agriculture, architecture, bois et paysages", en 2005 dans le Loiret, l'Indre-et-Loire et l'Indre ; "Architecture, agriculture et entretien des paysages. Élevage, viticulture et image de marque", en 2005 dans le Gard, le Vaucluse et l'Hérault ; "Bâtiments agricoles, conception architecturale, écoconstruction et paysages", en 2009 en Allemagne, Suisse et Autriche ; "Bâtiments agricoles, écoconstruction, innovation, diversification" en 2011 en Autriche et Suisse. 
Le matériel recueilli lors de ce cycle a été valorisé sur le site internet et dans les actions futures du CAUE du Loiret sur les constructions agricoles. 

Suite(s) : site internet architecturesagricultures.fr ; programmes de recherche ACTA et CASDAR - Agriculture et paysage, Écoconstruction des bâtiments d'élevage.

Partenaire(s) : direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication (DAPA) ; ministère de l'Agriculture et de la Pêche ; direction générale de la Forêt et des Affaires rurales ; chambre d'Agriculture du Loiret ; CNDB ; Arbocentre ; Institut de l'Élevage ; Institut français de la Vigne et du Vin ; ADEME ; CAUE de la Manche ; CAUE de l'Aveyron ; CAUE de l'Indre.

Lieu(x) : Loiret ; Manche ; Aveyron ; Indre ; Indre-et Loire ; Gard ; Vaucluse ; Hérault ; Allemagne ; Suisse ; Autriche.

2002 | Bâtir dans le bon sens

Dans la continuité de la démarche Haute Qualité Environnementale®, le CAUE et la délégation régionale Centre de l'Ademe ont mené une réflexion commune sur la qualité environnementale des bâtiments et de l'urbanisme. Soucieux de promouvoir une démarche visant à préserver l'environnement, la qualité de vie des individus et la durabilité du cadre de vie, ils ont développé une exposition en sept panneaux ainsi qu'une plaquette de sensibilisation.
Les thèmes abordés ont été : l'insertion du bâtiment dans le site, la santé et le confort des occupants, l'énergie, les matériaux et les déchets, la création des nouveaux quartiers. 
Ce travail s'est accompagné de la publication d'une plaquette présentant des exemples de réalisation. 

Suite(s) : exposition ; plaquette ; conseils en collectivité.

Partenaire(s) : agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), délégation régionale Centre.

2002 | La Source à vélo

À l'occasion d'Archilab et des journées européennes du patrimoine 2002, le CAUE a organisé une balade architecturale et paysagère à La Source. Commentaires sur l'histoire du quartier de la Source, l'urbanisme, le patrimoine architectural XXe et la trame paysagère. 

Suite(s) : balade reconduite à plusieurs reprises - puis avec Orléans Ville d'Art et d'histoire pour les journées nationales de l'Architecture 2016.

Liens : deux reportages sur France 3, dont un dans la série "Paysages" Orléans- -la-Source, cité pilote du XXIe siècle ?

Partenaire(s) : DRAC ; SDAP ; ville d'Orléans.

Lieu(x) : Orléans-La-Source.

2002 | Observatoire CAUE

L'Observatoire CAUE de l'architecture, de l'urbanisme et du paysage (ou Observatoire CAUE) est né du besoin d'alimenter la réflexion des élus des collectivités par des exemples de réalisations qui soient parlants, tant en termes d'échelle du projet que de localisation. Il fallait mettre au point une méthode commune de collecte de données sur des réalisations repérées par les CAUE, de mise en forme de ces données et d'élaboration du portail tous publics où les fiches descriptives et leurs illustrations seraient consultables.
En 2020, 44 CAUE adhèrent à l'Observatoire et plus de 5 000 fiches de réalisations variées sont disponibles ; 119 fiches concernent des projets dans le Loiret.

Lien : site internet www.caue-observatoire.fr

2000 à 2020 | Architecture et urbanisme

Le CAUE a régulièrement organisé des actions de sensibilisation sur la qualité des constructions et des espaces publics sous la forme de visites thématiques et de documents d'accompagnement.
Au début des années 2000, des journées de visites ont été réalisées régulièrement en partenariat : visites sur le thème de l'utilisation du bois avec différents organisme de promotion du bois, visites d'espaces publics ou d'opération d'extensions urbaines avec les services de l'État…
Ces actions ont été accompagnées de fiches descriptives de chaque opération visitée qui ont constitué à cette période la base de l'Observatoire CAUE.

Suite(s) : Observatoire CAUE ; Les Mardis du CAUE.

Partenaire(s) : CNDB, Arbocentre, DDT, SDAP, collectivités.

2003, 2004 et 2012 | Accompagnement vers la clientèle privée, occasionnelle

Ce programme de formation-accompagnement s'inscrit dans la suite logique des programmes de formation destinés aux architectes (maison individuelle, bâtiment agricole) en y associant des élus et des intervenants spécialisés en marketing. Ce programme a été l'occasion de confronter les architectes avec les attentes des territoires, exprimées par les décideurs eux-mêmes, d'approcher les marchés de la maîtrise d'ouvrage "occasionnelle" et de positionner leur offre.

Suite(s) : concours "Maison bois pour un meilleur environnement" en 2006.

Actions liées : formations " L'architecte et la maison individuelle" ; "L'architecte et les bâtiments agricoles" ; "Extensions urbaines…" ; formation d'une journée "L'accès à la commande, les marchés de la commande occasionnelle publique et privée" en 2012 ; "Forum de l'architecture et du paysage" en 2016. 

Partenaire(s) financeurs : direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication (DAPA) ; Région Centre ; Région Midi-Pyrénées. Aucun en 2012.

Partenaires : Pays Forêt d'Orléans Val de Loire ; Pays Sologne Val Sud ; Pays Bourian ; PNR Causses Quercy ; CAUE de la Gironde ; conseil régional de l'ordre des architectes du Centre. Aucun en 2012.

Lieu(x) : Loiret ; Lot ; Gironde ; Orléans.

2004 à 2020 | Paysage et environnement

Afin de répondre à la demande des collectivités sur les thématiques de paysages, de gestion des espaces publics et de l'environnement, le CAUE du Loiret a mis en place des journées de sensibilisation combinant apports théoriques avec intervenants extérieurs et visites de sites.

Thématiques des journées organisées : 
- Aménager les étangs communaux, 2004 
- Entretenir les berges de rivières, 2004 
- La maîtrise de l'eau de pluie dans les lotissements et parcs d'activités, 2005 
- Fleurissement et gestion des espaces végétalisés, 2005 
- Entretenir les espaces publics sans pesticide, 2006 
- L'outil "paysage" dans les projets d'aménagement, 2007 
- Jardins familiaux, jardins partagés, Essonne, 2008 
- Moins d'eau, moins de déchets, des sols "propres"… Et si on paillait ? 2009 
- Fleurir les rues avec les habitants : démarches participatives et exemples, 2018.

Suite(s) : dossiers thématiques ; fiches-conseils.

Lieu(x) : Loiret et visites dans les départements limitrophes.

2005 | Site architecturesagricultures.fr

Le site architecturesagricultures.fr est le fruit d'une réflexion menée depuis les années 90 par le CAUE du Loiret et ses partenaires sur la qualité architecturale des bâtiments agricoles.  
Lieu de mutualisation des contributions existantes sur le sujet, d'échanges et de témoignages sur l'architecture agricole, ce site a pour ambition de développer les compétences de tous les acteurs du cadre bâti, par la mise à connaissance de fiches techniques, d'articles, de travaux universitaires, et un référentiel de réalisations remarquables en terme de conception architecturale. 
Dans un contexte d'interrogation sur l'évolution de l'agriculture et des paysages ruraux il fait l'objet d'une mise à jour régulière, alimentée par une veille documentaire sur les publications, les colloques et autres évènements traitant de la question. 

Suite(s) : participations et interventions dans des groupes de travail et colloques (programme de recherche, colloque "Bâtiments d'élevages de demain", réseau mixte thématique…) ; publication de l'ouvrage "Nouvelles architectures agricoles", éditions Le Moniteur, 2018 ; un travail de transfert vers la plateforme collaborative SPASS-Territoires est en cours de réalisation, avec la création d'un portail dédié. 

Liens : site internet architecturesagricultures.fr

Partenaire(s) : direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication (DAPA) ; direction générale de la Forêt et des Affaires rurales du ministère de l'Agriculture et de la Pêche ; acteurs et institutions du monde agricole (APCA, Institut de l'élevage) ; FNPNR ; Ademe.

2005 et 2016 | Hébergements de tourisme

2005 : développement durable des territoires. Vers une recherche de cohérence et de meilleure qualité des hébergements de tourisme. 
2016 : nouvelles formes d'hébergement et d'espaces de loisirs, dynamiser les centres-bourgs, requalifier les friches.
Ces programmes de formation sur le thème des hébergements et équipements de loisirs réunissaient les interventions d'experts et des visites en présence des maîtres d'ouvrage et maîtres d'œuvre. La valorisation durable et le réemploi du patrimoine rural, la requalification des friches, la dynamisation de centres-bourgs par des projets culturels et de loisirs, profitant aux visiteurs comme aux habitants ont été abordés par des exemples dans ces programmes. 

Suite(s) : fiche pratique "Le conseil aux porteurs de projet touristique" ; vidéo "Bois Basalte".

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret avec les CAUE du Cher, de l'Indre, de l'Allier, du Cantal, du Puy-de-Dôme, du Gers et du Lot (2005) ; CAUE du Loiret avec les CAUE du Cher, de l'Indre et du Puy-de-Dôme (2016).

Partenaire(s) financeurs : direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication ; Régions Centre et Midi-Pyrénées (2005) ; pas de partenariat en 2016.

Lieu(x) : Lot ; Cantal ; Indre ; Cher ; Puy-de-Dôme.

2006 | Concours maison bois pour un meilleur environnement

Afin de susciter la demande et structurer l'offre en maison bois, des équipes architectes/entreprises/constructeurs étaient invitées à proposer en Région Centre des concepts de maisons bois modulables et de "bonne qualité environnementale ".
Les projets proposés devaient être adaptés aux terrains situés dans les communes associées à cette démarche (3 communes dans le Loiret). 
200 équipes ont répondu à l'annonce parue dans la presse professionnelle, 20 équipes rémunérées ont été invitées à proposer leur solution, une dizaine ont été primées à la suite du choix du jury présidé par Pierre Lajus en janvier 2007.

Suite(s) : quelques maisons ont été construites (hors Loiret) et des partenariats architectes - constructeurs maisons bois se sont constitués durablement.

Intervenants / Organisateur : union régionale des CAUE du Centre ; Arbocentre.

Lieu(x) : Loiret ; Cher ; Indre ; Loir-et-Cher ; Indre-et-Loire.

2006 à 2014 | 1 % paysage et développement A19

Dans le cadre de la politique du 1 % paysage et développement, une convention tripartite entre l'État, Arcour et le CAUE confiait à ce dernier la mission de veiller à la cohérence des projets déposés par les collectivités en les aidant dans leur formulation.  
La multitude des demandes de collectivités auprès du CAUE a conduit celui-ci à inciter les porteurs de projets à constituer des groupements de commandes thématiques. Le succès de cette méthode, employée auprès des maîtres d'ouvrage publics, ayant induit des projets de qualité, a incité à l'appliquer aux projets des agriculteurs, ce d'autant que certains thèmes (patrimoine bâti, mares, haies...) concernaient les porteurs de projets publics comme privés. Cette expérience, menée en partenariat avec la chambre d'Agriculture, a permis au CAUE de tester des méthodes de travail avec des porteurs de micro-projets, basées sur l'échange et la participation, sous forme d'ateliers. Ces commandes précises et qualitatives ont facilité localement l'introduction et l'installation de jeunes professionnels, grâce à la valorisation de leurs travaux, distingués par des prix et publications.

 

Suite(s) : articles ; ouvrage "A.19 bilan du 1 % paysage et développement".

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret.

Partenaire(s) : DDT ; chambre d'Agriculture du Loiret.

Lieu(x) : Loiret.

2006 à 2015 | Intensification urbaine et identité

Programme de formations combinant exposés de démarches par des experts, échanges et visites de réalisations expliquées par les maîtres d'ouvrage et maîtres d'œuvre. Une sélection rigoureuse d'exemples de démarches et de réalisations a conduit ces cycles de formation en Finlande, Ille-et-Vilaine et Loire-Atlantique.
Le croisement de différentes thématiques autour d'objectifs de développement durable, la qualité exceptionnelle des réalisations sélectionnées ont attiré un grand nombre de stagiaires et généré une culture commune aux participants. Le CAUE a proposé plusieurs sessions avec, à chaque fois, un programme actualisé. 

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret pour les sessions de 2006 à 2009, avec Païvi Kalt, architecte ; pour les sessions en Finlande, avec le CAUE de l'Oise en 2015.

Partenaire(s) financeurs : sessions 2006/2007/2008 direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication ; session 2009 : Région Centre.

Lieu(x) : Finlande ; Ille-et-Vilaine ; Loire-Atlantique.

2007 à 2014 | Énergie et patrimoine

Programmes de formation combinant interventions d'experts, de techniciens, de maîtres d'œuvre et de maîtres d'ouvrage sur les thèmes de l'énergie et du patrimoine, avec des ateliers sur sites encadrés par les personnels des CAUE et des EIE.
Ce programme a été décliné en plusieurs lieux et contextes, il a évolué avec les recherches en cours sur ces sujets, notamment les travaux du CEREMA. Il a été "exporté" en Belgique et au Québec. 

Suite(s) : exportation de la formation à Namur (Belgique) en 2009, à Québec en 2010 ; méthodologie et grilles de diagnostic utilisées pour le repérage du bâti vacant.

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret avec les CAUE de l'Indre, du Gers et du Lot ; EIE de l'Indre, du Loiret et du Gers ; Quercy-Energie ; CEREMA ; SDAP du Loiret et du Lot.
2010 : avec le CAUE ; EIE de l'Aude.
2014 avec les CAUE de l'Indre et du Puy-de-Dôme ; EIE de l'Indre et du Loiret ; SDAP de l'Indre et du Loiret ; CEREMA.

Partenaire(s) financeurs : sessions 2007 à 2010 direction de l'Architecture et du Patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication.

Lieu(x) : Indre, Loiret, Lot, Aude.

2009 à 2015 | Semaine Agricultures et Paysages

À la fin des années 2000, l'évolution des paysages ruraux inquiète les élus ; enfrichement, urbanisation, production d'énergie colonisent le territoire dans un contexte de déprise agricole. À leur écoute, les CAUE se mobilisent pour sensibiliser le public sur les liens qu'entretiennent les pratiques agricoles et les paysages. La "semaine agricultures et paysages", évènement bisannuel, est lancée par les CAUE en 2009 dans toute la France : visites, conférences, production de films, colloque au ministère de l'Agriculture, édition d'ouvrages… 
Quatre éditions de la "SAP" ont été organisées dans un contexte témoignant d'importantes évolutions des points de vue sur ces thématiques. 

 

Suite(s) : sur le site du CAUE du Loiret Semaines Agricultures et Paysages (éditions 2009, 2011, 2013, 2015) ; dossier thématique "Agricultures et paysages".

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret et de la Manche ; Fédération nationale des CAUE, pour les manifestations nationales ; CAUE du Loiret, du Cher et de l'Indre ; communauté de communes du Val d'Ardoux ; chambres d'Agriculture du Loiret, du Cher et de l'Indre, pour les manifestations régionales.

Partenaire(s) : ministère de l'Agriculture et de la Pêche.

Lieu(x) : Loiret, Indre, Cher, (Paris en 2009).

2011 | Innovation et développement durable

Programme de formation sur le thème des équipements et logements participatifs et intergénérationnels. Le caractère innovant des opérations, la participation des habitants et l'évaluation des projets sont les caractéristiques des démarches exposées et des opérations visitées dans cette session de formation. Le point de vue des usagers et habitants a été expliqué conjointement à celui des porteurs de projet et des concepteurs. 

Objectifs : identification de démarches évaluées ayant abouti à des projets de qualité durable ; transmission par l'exemple.

Déroulement : session de 5 jours de formation sur sites et de restitution. 

Organisateur / Intervenants : CAUE du Loiret ; Païvi Kalt, architecte.

Lieu(x) : Finlande

2012 | BIMBY

Le CAUE accompagne les collectivités, depuis plusieurs années, sur la problématique de recherche de foncier à réinvestir dans les cœurs de bourgs et de villes. L'action Bimby s'inscrit dans cette démarche, au même titre que l'action sur les friches ou le bâti vacant.  
Bimby, pour “Built in my back yard”, part d'un constat, celui du potentiel que représentent en surface urbanisée ET urbanisable, les tissus pavillonnaires existants. La démarche propose de croiser les projets des habitants et des collectivités, dans un souci d'économie du foncier et de maîtrise de l'étalement urbain.
Il s'agit de définir des règles d'urbanisme adéquates afin d'encourager les initiatives individuelles et de permettre aux propriétaires de maisons individuelles de détacher une partie de leur terrain afin d'y créer une nouvelle parcelle constructible. La mise en place d'un conseil groupé ou au particulier peut permettre d'accompagner la démarche et d'assurer la cohérence des projets.  
L'exposition présentant la démarche est mise à la disposition des collectivités. 

Liens : Dossier thématique, La régénération du tissu pavillonnaire comme solution contre l'étalement urbain.

Partenaires : association Bimby ; agence d'urbanisme de l'agglomération orléanaise (AUAO)

2012 - 2014 | Série PAYSAGES - France 3 Centre-Val de Loire

Qu'ils soient ruraux ou urbains, les paysages nous accompagnent en permanence et sont, bien souvent, le reflet du développement humain. En Région Centre-Val de Loire, certains sont connus, comme la Sologne, la Brenne, la Loire, mais il en existe bien d'autres, moins touristiques, parfois posés sur quelques kilomètres carrés, parfois immenses et oubliés après leur heure de gloire. La série PAYSAGES, diffusée entre 2012 et 2016 pendant les JT de France 3 Centre-Val de Loire, est un ensemble de reportages consacrés aux paysages ruraux et urbains de la région. Le CAUE du Loiret a accompagné certains reportages pour le Loiret.  

Liens :
- série de reportages sur les paysages du Centre-Val de Loire sur PAYSAGES
- série de reportages Les missions du CAUE du Loiret ; Le Val d'Ardoux ; Sully, la reconstruction a su garder l'âme de la ville 

Lieu(x) : Orléans ; Mareau-aux-Prés ; Cléry-Saint-André ; Sully-sur-Loire

2013 à 2020 | S-PASS Territoires, plateforme collaborative

S-PASS Territoires est une plateforme collaborative ouverte à tous (collectivités territoriales, professionnels, usagers des territoires, milieu éducatif, habitants…), portée par un collectif de CAUE pour promouvoir la qualité du cadre de vie, faciliter les coopérations territoriales et adapter collectivement le territoire aux évolutions de la société. La plateforme permet une capitalisation des ressources (observatoire, médiathèque) et leur assemblage par la création de portails web, de publications numériques, de dossiers documentaires, de cartographies dynamiques… 

Suite(s) : plusieurs sites internet ont été ouverts via la plateforme par le CAUE du Loiret et ses partenaires,
- Les villages dans leurs paysages, portail des différents projets de l'initiative "Participation des habitants à l'aménagement durable de leur territoire" (voir les actions ambassadeurs et forum). 
- Question d'élus sur le fleurissement participatif.
- Bâti vacant, déconstruire ou réutiliser ?
- Atelier Urba des CAUE.

Liens : film documentaire réalisé par Cent Soleils lors de l'initiative "la participation et implication des habitants dans l'aménagement durable de leurs territoires" ; Plateforme S-PASS, leur expérience.

Partenaire(s) : collectif de 11 CAUE porteurs de la plateforme, l'Ain, la Drôme, le Jura, le Loiret, le Maine-et-Loire, la Manche, le Nord, le Puy-de-Dôme, le Val-d'Oise, la Guadeloupe et la Réunion ; dans le Loiret, Pays Forêt d'Orléans, Pays Loire Beauce, Pays Sologne Val Sud

2013 à 2015 | Les friches

La problématique des friches pose plus largement la question du devenir d'emprises - parfois conséquentes - laissées à l'abandon, faute de projet, sur les territoires communaux. Dans un contexte de raréfaction du foncier disponible et d'injonction à l'économiser afin de limiter le phénomène d'étalement urbain, la réutilisation des friches est un élément de réponse. Le CAUE s'est saisi de cette thématique, soucieux d'accompagner les collectivités et d'aider à la réflexion sur le sujet.   
Dès mars 2013, le CAUE proposait à un public d'élus, d'agents des collectivités, de bailleurs sociaux et de professionnels du cadre de vie, une formation sous forme de table ronde, intitulée : "Le repérage et la réutilisation des friches, une alternative à la consommation du foncier".  
Par ailleurs, le CAUE a été l'un des acteurs du projet "Les friches, un enjeu environnemental", proposé en partenariat avec l'Académie d'Orléans - Tours (délégation académique pour l'éducation artistique et culturelle, DAAC). L'action s'adressait à toutes les classes, tous les groupes ou ateliers d'un établissement d'enseignement secondaire.  
Accompagnés par des enseignants de disciplines variées et par des professionnels ou des collectifs d'artistes, les collégiens et lycéens ont appréhendé des lieux délaissés, friches ferroviaires, anciennes terres de maraîchers, sites d'usines désaffectées ou exposés aux risques majeurs (inondation, explosions…). Des approches multiples de diagnostic, de gestion différenciée, de biodiversité, d'occupation temporaire des lieux, de mutation des villes ont élargi leur conscience citoyenne face à un possible aménagement.  

Liens : dossier thématique, Repérage et réutilisation des friches ; action pédagogique, Les friches, un enjeu environnemental.

Suite(s) : formation ; visites de sites ; groupes de travail sur les thématiques Bâti vacant, Tiers-lieux, Urbanisme frugal, Densification... 

Partenaires :
- pour l'action pédagogique, Académie d'Orléans - Tours (Daac) ; établissements d'enseignement secondaire.
- pour la formation, association des maires du Loiret (AML) ; agence départementale d'information sur le logement (ADIL) ; conseil général du Loiret ; conseil régional du Centre ; chambre d'Agriculture du Loiret ; DREAL Centre ; DDT Loiret ; établissement public foncier du Loiret (EPFL) ; agence d'urbanisme de l'agglomération orléanaise (AUAO)

2013 | Urbanisme participatif et architectures durables

Partant du constat que la réussite des opérations d'aménagement durable est liée à l'implication des habitants et des acteurs locaux dans l'élaboration des projets, le CAUE du Loiret s'est penché sur les expériences réalisées avec succès en Allemagne et en Autriche. Suite à un travail de repérage et de recherche mené avec l'architecte-urbaniste Andréa Spöcker, une session de formation continue sur site a été organisée à l'attention des élus, des techniciens des collectivités et des structures associatives du Loiret, auxquels se sont joints des acteurs d'autres territoires. Les échanges transversaux et la rencontre des porteurs des projets visités, ont permis d'enrichir et de développer une culture locale de l'urbanisme durable et de partager des démarches de concertation, aujourd'hui reconnues pour leur apport sur la qualité environnementale et l'acceptabilité sociale des opérations d'urbanisme. Une session de restitution à l'attention des collectivités du Loiret s'est tenue dans les locaux du CAUE. 

Suite(s) : fiches d'opérations ; dossier thématique ; conseil aux collectivités.

Intervenant(es) : élus des collectivités ; architectes ; urbanistes ; paysagistes ; Büro für Zukunftsfragen (Vorarlberg, Autriche).

Partenaire(s) : collectivités du Bade-Wurtemberg (Allemagne du sud) et du Vorarlberg (Autriche).

Lieu(x) : Überlingen, Owingen, Constance (Allemagne) ; Petershausen, Götzis, Hard, Schwarzach, Wolfurt, Bregenz (Autriche)

2013 | Construire avec l'eau, s'adapter au risque inondation

La recrudescence des crues en France a réactualisé la prise en compte du risque inondation dans l'aménagement du territoire. Les dispositifs réglementaires mis en place tout comme les réflexions relatives à la résilience des constructions témoignent de l'évolution des problématiques et de leur importance. Comment adapter les bâtiments, les infrastructures et les réseaux implantés en zone inondable ? Comment opérer le renouvellement urbain des villes et des villages en concevant des ouvrages répondant aux contraintes des inondations fluviales ? Comment impliquer les habitants dans une nouvelle relation à l'environnement ?
Afin de nourrir ces problématiques et d'identifier des pistes pour adapter, aménager et construire différemment, le CAUE a organisé une session de formation continue en Allemagne, avec le conseil départemental du Loiret et l'appui d'Andrea Spöcker, architecte, à l'attention des élus, des techniciens des collectivités et des structures associatives du Loiret, auxquels se sont joints des acteurs d'autres territoires.
Une session de restitution destinée aux collectivités du Loiret s'est tenue dans les locaux du conseil départemental. 

Suite(s) : affiche de sensibilisation sur le risque inondation ; dossier thématique ; fiches d'opérations.

Liens : Les zones inondables, dossier thématique.

Intervenant(es) : élus des collectivités ; architectes ; urbanistes ; paysagistes ; Büro für Zukunftsfragen (Vorarlberg, Autriche) ; services techniques et directions de l'urbanisme des collectivités visitées.

Partenaire(s) : Conseil Départemental du Loiret ; collectivités d'Allemagne.

Lieu(x) : Francfort, Mayence, Leutesdorf, Andernach (Allemagne)

2015 | La Reconstruction dans le Val de Loire 1940 - 1953

La Reconstruction des "villes-ponts" du Loiret interpelle par sa diversité de styles. Malgré les différences d'apparence, de véritables projets urbains visionnaires, générant espaces publics et constructions de qualité, méritent d'être mieux connus et appréciés afin d'envisager leur devenir. 
Le travail de l'Inventaire du patrimoine Centre-Val de Loire sur ces villes, l'intérêt de la Maison de l'Architecture du Centre-Val de Loire pour l'histoire de ce patrimoine, ont croisé les réflexions du CAUE sur les centres-villes reconstruits pour produire en 2015 une exposition itinérante de Sully-sur-Loire à Orléans. 
L'objectif était de proposer une meilleure connaissance historique et une sensibilisation des habitants aux qualités du bâti de la Reconstruction. Un premier travail en atelier dans le cadre du cycle de formation "Énergie et Patrimoine ", organisé et encadré par le CAUE du Loiret, avait précédé l'exposition en décembre 2014 à Sully-sur-Loire. 

Suite(s) : "La Reconstruction dans le Val de Loire (1940-1953) Le Loiret, atelier de la ville de demain",ouvrage. Éditions HYX, juillet 2015 ;
Exposition itinérante présentée au centre culturel de l'église Saint-Germain à Sully-sur-Loire en 2015 puis au Frac Centre - Val de Loire à Orléans, en 2016. 

Galerie vidéos :
- "Sully : la Reconstruction a su garder l'âme de la ville", documentaire, France 3 Centre-Val de Loire, série paysage ;
- "Le régionalisme et la reconstruction. Le poids de l'histoire et la permanence des régionalismes", conférence par Daniel Le Couédic ;
- "La Reconstruction dans le Val de Loire, architecture préfabriquée et modulaire à Orléans" ;
- "La Reconstruction de Sully-sur-Loire" ;
- "La Reconstruction de Châteauneuf-sur-Loire" ;
- "La Reconstruction de Gien".

Liens : " La Reconstruction dans le Val de Loire 1940-1953" dossier thématique.

Intervenants / Organisateurs : Maison de l'Architecture du Centre Val de Loire, direction de l'Inventaire du patrimoine de la Région Centre-Val de Loire.

Partenaire(s) : Maison de l'Architecture du Centre-Val de Loire ; direction de l'Inventaire du patrimoine de la Région Centre-Val de Loire ; association Culture & Patrimoine dans le Sullias ; archives municipales d'Orléans, de Gien et de Sully-sur-Loire ; archives départementales du Loiret ; archives du ministère de l'Écologie et du Développement durable.

Lieu(x) : Sully-sur-Loire ; Orléans

2016 à 2018 | La concertation

Suite aux réflexions menées par l'Atelier Urba des CAUE, qui regroupe des professionnels de différents départements, le CAUE du Loiret a participé à l'organisation de plusieurs formations sur le thème de la concertation dans les projets d'aménagement et d'urbanisme. Ces sessions en salles avaient pour objectif de donner des moyens et méthodes aux élus, techniciens des collectivités et des CAUE, pour accompagner les collectivités dans la mise en œuvre de projets de concertation sur leur territoire. Initiées en 2016, puis reconduites en 2018, elles s'appuyaient sur des interventions théoriques, des retours d'expériences et des mises en situation en ateliers. Elles se sont accompagnées de la publication d'un document de synthèse sur le sujet.  
L'une de ces sessions a rassemblé, en 2016, 21 élus, professionnels et techniciens des collectivités du Loiret, dans les locaux du conseil départemental. 

Suite(s) : mise en œuvre de démarches participatives dans les collectivités du Loiret ; diffusion d'un document de synthèse ; sensibilisation.

Liens : La concertation, dossier thématique ; Atelier urba des CAUE.

Intervenant(es) : professionnels des CAUE ; bureaux d'étude spécialisés dans les démarches de concertation.

Partenaire(s) : Atelier Urba des CAUE ; CAUE des Yvelines, de la Drôme, du Val-d'Oise et du Puy-de-Dôme.

Lieu(x) : Paris ; Orléans

2016 à 2018 | Réseau d'habitants ambassadeurs

Réseau d'habitants, ambassadeurs en urbanisme, aménagement  et paysage
Suite au travail mené sur l'accompagnement des SCoT des Pays Forêt d'Orléans Val de Loire, Sologne Val Sud et Loire Beauce, le CAUE a collaboré à l'initiative "Participation et implication des habitants dans l'aménagement de leurs territoires" portée par les trois territoires. Parmi les sept projets d'action, la formation d'un réseau d'ambassadeurs en urbanisme, aménagement et paysage a permis de sensibiliser un groupe de personnes relais (membres des conseils de développement, acteurs locaux, techniciens, associations…), à même de participer à l'animation du débat public et à la construction d'une culture partagée d'aménagement durable de leur territoire. 
Développée sous forme d'ateliers, de débats, de visites et de conférences organisées dans différentes communes du Loiret, cette démarche a poursuivi plusieurs objectifs dont la sensibilisation des habitants aux thématiques couvertes par les SCoT, la mise en réseau d'acteurs d'horizons divers dans un projet partenarial, la construction de savoirs collectifs et la recherche d'innovation. 

Suite(s) : articles de presse ; Les Mardis du CAUE.

Liens : Les villages dans leurs paysages, portail des différents projets de l'initiative "Participation des habitants à l'aménagement durable de leur territoire" ; le réseau d'ambassadeurs.

Partenaire(s) : Pays Forêt d'Orléans Val de Loire ; Pays Sologne Val Sud et Pays Loire Beauce ; université d'Orléans ; école supérieure d'art et de design d'Orléans (ESAD) ; Région Centre-Val de Loire via le dispositif ID en Campagne et le programme européen Leader.

Lieu(x) : Saint-Denis-de-L'Hôtel ; Vienne-en-Val ; Jargeau ; Le Bardon ; Marcilly-en-Villette ; Vennecy ; Boulay-les-Barres ; Dry ; Châteauneuf-sur-Loire ; Fay-aux-Loges

2016 | Forum de l'architecture et du paysage

Le forum de l'architecture et du paysage est une expérimentation menée à travers une formule d'ateliers sur site, réunissant des professionnels (architectes, paysagistes, urbanistes) et des élus, afin de réfléchir, dans une ambiance coopérative et conviviale, à l'avenir de quatre sites dans les communes de Cléry-Saint-André et Sully-sur-Loire. Innovants tant dans la commande (appel à manifestation d'intérêt, en dehors d'une commande définie) que dans la forme (atelier collaboratif sans concurrence entre les participants), les forums ont réuni plusieurs professionnels (16 pour les deux sites) pendant deux jours, sur chaque commune, après une première visite, sur place, commentée.
Un dossier numérique rassemblant les présentations et problématiques ainsi que les objectifs généraux de valorisation pour les sites choisis par les communes, a été réalisé par le CAUE et mis à la disposition des participants. Les productions des participants ont fait l'objet de publications papier et numérique, ainsi que de panneaux d'expositions. 

Suite(s) : "Forum de l'architecture et du paysage" ouvrage, expositions, vidéos
Organisation d'un "Forum de l'architecture et du patrimoine à Déols" en 2017 par le CAUE de l'Indre.

Partenaire(s) : Villes de Cléry-Saint-André et Sully-sur-Loire ; Pays Forêt d'Orléans et Sologne Val Sud.

Financeurs : Région Centre-Val de Loire ; Europe, programme Leader.

Cadre : initiative ID en campagne "participation des habitants à l'aménagement durable de leur territoire "

2018 à 2020 | Bâti vacant, déconstruire ou réutiliser ?

Les communes sont de plus en plus incitées à limiter l'étalement urbain et à empiéter le moins possible sur les zones agricoles et naturelles. Les statistiques officielles indiquent pour chaque commune le nombre de logements vacants ; que sont-ils ? Des logements insalubres, en mutation de propriétaire ou de locataire ou laissés vides par leurs propriétaires ? Un groupe de travail, piloté par le CAUE et la commune de Mareau-aux-Prés a été constitué avec les objectifs suivants : 
- procéder par sondage afin de vérifier la réalité des pourcentages de logements vacants et de leur statut. 
- proposer des périmètres sur lesquels une méthode d'identification et de qualification de chaque bâtiment pourrait être expérimentée.  
- proposer par la suite des modalités d'actions pour agir sur ce parc immobilier inutilisé. 
Un outil cartographié d'aide à la décision, pour repérer et qualifier le bâti vacant, est en cours d'expérimentation. Des solutions pour résorber le bâti vacant sont ensuite proposées au cas par cas.  

Suite(s) : "Bâti vacant, déconstruire ou réutiliser ?" dossier documentaire ; "Le bâti vacant", portail dédié.

Intervenants / Organisateur : CAUE du Loiret ; commune de Mareau-aux-Prés  (public : collectivités).

Partenaire(s) : EPFLi Foncier Cœur de France ; Agence Loiret Numérique ; ADIL du Loiret ; INSEE ; communes de Saint-Benoit-sur-Loire, La Ferté-Saint-Aubin, Montargis

2019 à 2020 | Les Mardis du CAUE

Au cours de l'année 2019, le CAUE a proposé aux élus du département et à leurs techniciens, des modules d'échanges et d'information sur l'architecture, l'urbanisme et les paysages. Ces réunions de proximité sont tenues un mardi par trimestre de 18h00 à 20h00 dans différentes villes et villages du département. 
Nourris d'éléments méthodologiques, réglementaires et pratiques, les mardis constituent un lieu d'échanges sur des thématiques d'actualité, proposées par le CAUE ou par les collectivités, en continuité des dossiers thématiques et des formations menées par le CAUE. Organisées sous forme d'ateliers en salle et sur site ou de visites, ces rencontres ont ainsi permis, en 2019, d'aborder des sujets comme l'économie du foncier, la densité et les formes bâties, le rôle des paysages dans l'attractivité des bourgs, le bâti vacant. Le programme se poursuit en 2020. 

Lien(s) :  Les Mardis du CAUE ; dossiers thématiques (publications numériques) des thèmes évoqués : La densité heureuse / nature dans les bourgs / bâti vacant, déconstruire ou réutiliser ?

Partenaire(s) : communes accueillant les ateliers.

Lieu(x) : Jargeau ; Ferrières en Gâtinais ; Mareau-aux-Prés

<